Les filles de Pierre

1fillespierre.jpg

Il avait sans doute fini par les préférer aux iris, et n'avait pas cessé d'hybrider, avant de nous quitter. Il ne s’embarrassait plus à noter les parents et on peut imaginer qu'il jouait du pollen dans son jardin, telles les couleurs sur ses toiles, comme pour aller à l'essentiel.

Des nombreuses gousses obtenues, Laure a précieusement gardé les graines et les a plantées, année après année. C'est ainsi que, jusqu'en 2015, Iris en Provence a introduit de nouvelles hémérocalles de Pierre Anfosso. En voici la liste chronologique.

Introductions 1988 à 1994

Pour quelques variétés, l’année de semis est connue (entre parenthèses).

Introductions 1995 à 2015


Print Friendly, PDF & Email
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copier le mot de passe *

* Écrire ou coller ici *